How tech is changing the office workplace landscape

How tech is changing the office workplace landscape | Smart Association - COPA

How tech is changing the office workplace landscape

VERSION FRANÇAISE

New technologies are on their way to offices across the globe, transforming them to digital workplaces one would only imagine before in science fiction movies.

In a think piece on Forbes, Futurum principal analyst and Futureproof author Daniel Newman listed five digital trends that will continue to shape offices globally.

On top of the list is the growing use of the cloud. In Newman's view, the cloud is an underlying technology that is becoming a catalyst for many developments in most businesses.

"It’s more than just moving data and files to the cloud—which everyone is doing—it’s services too. Cloud-based services offerings in the categories, infrastructure as a service, platform as a service, and software as a service have changed our office environments," Newman said.

More than being cost-effective, the cloud is helping offices save time and space.

Another growing trend amongst Canadian offices is the use of virtualized desktop environments (VDI), which lets employees access their work computer anytime, anywhere.

"In the end, this isn't really about VDI, it's about mobility. The workplace of the future allows any employee to do anything they could do in the office, no matter where they are. That's the target for companies transforming their workplaces," Newman said.

Perhaps one of the most noticeable trends is the evolving employee's IT user experience. For Newman, there is a strong need for companies to focus on employee user experience as they do on customer experience.

"If your employees can’t use the tech or the apps and programs you’re providing them with you’ll likely see a huge lag in productivity. If you’re not giving them the devices they need, they might bring in their own devices and create a shadow IT environment. But I think instead of shying away from this, you should embrace it. Let employees use the devices and programs they need," he explained.

Internet of Things (IoT) is also expected to splash workplaces with a new colour in the years to come, particularly those in the manufacturing and production sectors.

"For example, a smart sensor in the server room could monitor the temperature of the room, alerting maintenance when it goes out of range. IoT schedulers can help you regulate and share conference rooms or co-working spaces," Newman noted.

Lastly, the ease technology provides offices empowers workers to take more responsibility, dissolving the need for detailed and ineffective processes that create a culture of bureaucracy.

Newman believes excessively difficult administrative processes only slow up progress. Instead, companies should be able to create action-oriented processes and models to keep up to the changing competencies of their workers.

"How will this happen? By taking mundane and extremely tedious work and simplifying it using technology such as apps, platforms, workflow management and more," he said.

He furthered: "Now is the time to embrace technology to remain competitive and improve your business as a whole. As the digital transformation takes hold, these workplace trends will be at the forefront of a wave that will only continue to gain momentum as next-generation technologies like AI and Intelligent Automation take hold."

---

Comment la technologie fait évoluer le paysage du travail au bureau
Ces tendances vont façonner la création de lieux de travail numériques partout au monde

De nouvelles technologies arrivent dans les bureaux partout au monde, et les transforment en lieux de travail numériques, technologies que l’on aurait imaginées dans le passé uniquement dans les films de science-fiction.

Dans un article dans Forbes, Daniel Newman, analyste principal de Futurum et auteur Futurum, a énuméré cinq tendances numériques qui continueront de façonner les bureaux à l’échelle mondiale.

Le premier élément sur la liste est l’utilisation croissante du nuage. Selon Newman, le nuage est une technologie sous-jacente qui est en train de devenir un catalyseur de nombreux développements dans la plupart des entreprises.

« Il s’agit plus que le simple déplacement des données et des fichiers vers le nuage — que tout le monde est en train de faire — il s’agit de services également. Les offres de services en nuage dans les catégories, l’infrastructure comme service, la plateforme comme service, et le logiciel comme service ont tous changé nos environnements de bureau », a dit Newman.

Plus qu’une question de rentabilité, le nuage aide les bureaux à gagner du temps et de l’espace.

Une autre tendance croissante parmi les bureaux canadiens est l’utilisation des environnements de bureau virtuels (VDI), qui permettent aux employés d’accéder à leur ordinateur de travail n’importe quand, n’importe où.

« En fin de compte, ce n’est pas vraiment une question de VDI, il s’agit de mobilité. Le lieu de travail de l’avenir permet à n’importe quel employé de faire quelque chose qu’il pourrait faire au bureau, peu importe où il se trouve. C’est l’objectif pour les entreprises de transformer leurs lieux de travail », a déclaré Newman.

Une des tendances les plus notables est peut-être l’évolution de l’expérience utilisateur TI de l’employé. Pour Newman, il y a un grand besoin pour les entreprises de se concentrer sur l’expérience utilisateur de l’employé comme elles le font pour l’expérience client.

« Si vos employés ne peuvent pas utiliser la technologie ou les applications et les programmes que vous leur fournissez, vous allez probablement remarquer un décalage énorme de productivité. Si vous ne leur donnez pas les appareils dont ils ont besoin, ils pourraient apporter leurs propres appareils et créer un environnement informatique fantôme. Mais je pense qu’au lieu de rejeter cela, vous devriez l’embrasser. Laissez les employés utiliser leurs dispositifs et les programmes dont ils ont besoin », a-t-il expliqué.

L’Internet des objets (IDO) devrait aussi ajouter une nouvelle couleur dans les lieux de travail dans les années à venir, notamment dans les secteurs de fabrication et de production.

« Par exemple, un capteur intelligent dans la salle des serveurs pourrait surveiller la température de la pièce, alerter le service d’entretien lorsqu’elle s’écarte de la plage. Les ordonnanceurs IDO peuvent vous aider à réglementer et partager des salles ou des espaces de travail partagé », a noté Newman.

Enfin, la technologie fournie aux bureaux permet aux travailleurs de prendre davantage de responsabilités, éliminant le besoin de processus détaillés et inefficaces qui créent une culture de la bureaucratie.

Newman croit que les processus administratifs excessivement difficiles ne font que ralentir le progrès. Au lieu de cela, les entreprises devraient être capables de créer des processus et des modèles orientés vers l’action pour suivre l’évolution des compétences de leurs travailleurs.

« Comment cela arrivera-t-il ? En prenant des tâches banales et extrêmement fastidieuses et en les simplifiant à l’aide de technologies telles que les applications, les plateformes, la gestion du flux de travail et beaucoup plus », a-t-il dit.

Il a poursuivi : « Maintenant est le temps d’embrasser la technologie pour rester compétitif et améliorer votre entreprise dans son ensemble. Alors que la transformation numérique se consolide, ces tendances dans les lieux de travail seront à l’avant-garde d’une vague qui ne fera que continuer à prendre de l’ampleur alors que des technologies de prochaine génération comme l’intelligence artificielle et l’automatisation intelligente se consolident. »